Une monnaie locale complémentaire

7 groupes de travail répartis sur le département œuvrent à la mise en place d’une monnaie locale complémentaire et citoyenne (MLCC) sur le département des Vosges.

« Pourquoi une monnaie locale alors que nous avons l’euro ? » entendons nous dire !

Si l’euro est très utile pour une économie mondialisée, il l’est beaucoup moins pour une économie locale ou à relocaliser. La monnaie locale ne peut être qu’une monnaie complémentaire (elle ne remplace pas l’euro) et citoyenne (car gérée par les citoyens, et en local).

Il faut savoir que seulement 2 à 3 % des euros en circulation profitent réellement à l’économie locale, le reste est accaparé par le monde financier à des fins de spéculation.

Une monnaie locale complémentaire et citoyenne (MLCC) ne peut faire l’objet d’aucune spéculation ni thésaurisation.

Dans la quarantaine de sites où elle existe aujourd’hui, elle circule environ trois fois plus vite que la monnaie officielle et améliore l’économie locale et l’emploi. Le détenteur de cette monnaie n’a aucun intérêt à la capitaliser.

La MLCC est en relation directe avec l’économie réelle locale et non une valeur fictive fluctuant au gré des spéculations.

La MLCC est légalisée en France depuis 2014 et chaque unité de Monnaie locale est sécurisé dans un fond de réserve en €uro détenu par une banque.

Le lancement de la MLCC Vosges est prévu pour Noël 2018, il est piloté par une association départementale qui relie déjà plus de 600 sympathisants et toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour participer à ce projet. Xertigny en Transitions participe à ce projet pour donner toutes ses chances à un lancement « non précipité » et réussi.

Informations :  http://monnaie-locale-vosges.fr/